Dans les culottes des filles !


Tu commences à faire du cyber lèche-vitrine pour te faire un cadeau intime ?

Mais houlàlà ... y'a mille trucs, et tu te perds un peu ?


Mais déjà, pour commencer, connais-tu bien comment ça se passe pour toi ?

Tu tombes à pic (attention serre les cuisses ça peut faire mal !), cet article est là pour ça !


Commençons par le commencement avec un petit cours d'anatomie (t'inquiète ça ne sera pas long) :

Bien loin de te prendre pour un(e) neu-neu des sciences nat', nous allons quand même refaire un récap' !

Bien souvent, nous pensons que notre très cher petit bouton magique, le clitoris, sensible à souhait n'en est qu'un justement … et bien non ! Tu as sûrement dû voir dans la rue, dans les médias, des campagnes d'information le concernant … ?

Pour te rafraîchir la mémoire en voilà :





Ah ouais quand même, moi comme ça, sans trop réfléchir, je repense à mon prof de physique direct qui me parlait de la fameuse partie immergée de l'iceberg … ! Et puis d'un coup, je comprend bien mieux pourquoi et comment mes lèvres peuvent se mettre à gonfler quand l'excitation me submerge (fallait bien une référence à l'iceberg) !

Bon allez, comme nous avons le droit de mettre des vidéos dans notre blog ultra technologique, on va pas se priver de ça, car ce court métrage est juste génial :



Y'a une autre histoire à éclaircir …

Prends ta lampe frontale et suis-moi, on part en exploration profonde de môssieur Vagin !

Mais où il est donc le point G qui gonfle, qui gonfle et qui explose ?

Avant de venir écrire ici et pour pas dire de trop grosses conneries (c'est franchement pas le but), je me suis bien renseignée … mythe ou réalité, c'est un gros dossier dans pas mal d'articles !

Pour faire simple, oui les femmes ont toutes une zone érogène d'une certaine épaisseur et non pas un point de la paroi vaginale qui est plus sensible... Les chanceuses qui l'ont trouvé peuvent être soit comblées, soit déçues … car il paraîtrait que 90% de femmes ne ressentent pas grand chose à sa stimulation … Les 10% autres, ont un orgasme de ouf et peuvent même faire partie du cercle VIP des femmes fontaines dixit l'éjaculation féminine !!

Petit cadeau pour ceux qui ne sont pas arriver ni à le trouver, ni à le stimuler (ouhh les nul(lle)s!), pour pas perdre complètement la face et combler le silence gênant (seul-e ou en couple), tu peux toujours dire que ce point s'appelle G grâce au médecin allemand Ernst Gräfenberg, qui fut le premier en 1950 à le décrire et lui a laissé son initiale !

Ouais, peut-être un peu légère la pirouette pour se sortir de ce faux pas (mais c'est mieux avec les doigts) … Bon, une autre info de taille : cette zone est réellement stimulée par des pressions fortes et appuyées … les douces caresses peuvent ne pas suffirent !

Dernière chose, si tu stimules en même temps ton clitoris et ton point G, l'excitation et les sensations vont vite monter, car ils sont relier grâce à des connexions neurologiques … alors là je te laisse imaginer le tableau orgasmique : feu d'artifice sur fond d'arc en ciel garanti avec la cascade (mais là c'est en option!) ! C'est la double stimulation !


Clitoridienne ou vaginale ? Les deux mon capitaine !


Peut-être connais-tu déjà tes points sensibles, si non, la masturbation, l'utilisation d'un sexto sont mon meilleur conseil si tu veux être seule ou amuse-toi avec ta/ton partenaire ...


Je t'invite à aller sur l'autre article du Sextrablog "......" qui passe en revue quel type de sextoy est fait pour toi selon qui tu es !










Posts récents

Voir tout